Le soutien en santé mentale en milieu de travail est plus que necessaire

Le 30 janvier 2018

Toronto – Unifor croit qu’il faut intégrer de bonnes pratiques en santé mentale dans tous les lieux de travail afin de mieux comprendre et aider les personnes souffrant d’une maladie mentale.

« La prévention et le soutien aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale posent des défis au quotidien auxquels nous devons tous nous attaquer, affirme Jerry Dias, président national d’Unifor. Un climat de travail favorable et un accès aux services d’aide en temps opportun permettent de répondre à ces préoccupations. »

D’une part, la maladie mentale demeure l’un des principaux motifs de demande de prestations d’invalidité; d’autre part, le soutien offert en milieu de travail joue un rôle déterminant dans le bien-être mental des travailleuses et travailleurs. Unifor invite les employeurs à collaborer avec leurs employés et leurs syndicats en adoptant de manière plus proactive des pratiques inclusives et accessibles à tous en matière de santé mentale.

Ces pratiques comprennent la lutte contre le harcèlement et l’intimidation au travail et la prestation de services adaptés. Lors de ses dernières rondes de négociations collectives avec Bell, Unifor a entamé des discussions constructives sur le soutien en santé mentale en milieu de travail et a même réussi à obtenir de l’employeur qu’il s’engage à les améliorer.

« Lorsqu’elle se manifeste, la maladie mentale peut s’aggraver ou s’atténuer au travail, selon les circonstances, ajoute M. Dias.  Trop souvent, elle s’aggrave à cause de l’incompréhension et de l’incapacité d’éliminer les problèmes en milieu de travail. En racontant nos expériences personnelles de la maladie mentale, en nous entraidant et en intégrant des réseaux de soutien dans les pratiques et les procédures de travail, nous pourrons relever le défi exigeant mais impératif de faire la promotion d’une bonne santé mentale au travail. »

Unifor appuie la campagne Bell Cause pour la cause afin de faire mieux connaître les programmes de santé mentale et de recueillir des fonds pour ceux-ci. Le mercredi 31 janvier, Bell versera cinq cents par message texte ou appel mobile ou interurbain.

De plus, chacun peut contribuer à changer les choses grâce aux médias sociaux. Bell versera cinq cents pour chaque gazouillis ou publication Instagram avec le mot-clic #BellCause, chaque visionnement de sa vidéo Bell Cause pour la cause ou chaque utilisation du filtre Snapchat et Facebook. Pour en savoir davantage, allez à l’adresse https://cause.bell.ca/fr/.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur la santé mentale en milieu de travail sur le site Web d’Unifor.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Sarah McCue, représentante nationale aux communications d’Unifor, à l’adresse sarah.mccue@unifor.org ou au numéro 416‑458‑3307 (cell.).

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.